Focus : Les relations internationales du Sénégal

Depuis son élection en 2012, le Président de la République Macky Sall et avec lui, le Sénégal se placent en acteurs internationaux majeurs et occupent une place primordiale au sein des différents débats et événements internationaux. Focus sur les relations internationales du Sénégal.

C’est une évidence pour le chef de l’Etat : faire avancer le Sénégal sur la voie de l’émergence nécessite de faire du pays un interlocuteur incontournable sur les questions diplomatiques internationales.

Une vision intégrée de la diplomatie

Le Président Macky Sall poursuit la diplomatie sénégalaise axée sur 3 piliers principaux :

  • La promotion de la paix et la stabilité politique ;

  • Le respect et la protection des droits de l’Homme ;

  • Le développement économique par l’intégration africaine et l’ancrage du panafricanisme.

Fort d’une volonté de mettre le Sénégal sur la voie de l’émergence, le chef de l’Etat défend sans cesse les intérêts du pays à l’échelle régionale et internationale. Privilégiant une politique de proximité, le Président Macky Sall souhaite prioriser un renforcement des relations avec les pays voisins. Il a ainsi considérablement amélioré les relations avec la Gambie. Parmi les toutes premières actions diplomatiques du Président de la République, figurent des visites officielles et de travail en Gambie, en Mauritanie et en Guinée.

Incarner une Nation forte, ouverte sur le monde, telle est la vision de la diplomatie défendue par le Président Macky Sall.

Rayonnement international

Depuis 2012, le Sénégal a accueilli de nombreux événements internationaux et endossé différentes responsabilités à l’échelle mondiale. En 2014,  le pays a rayonné dans le monde entier grâce à l’organisation du 15ème sommet de la Francophonie en 2014 et du Forum paix et sécurité en Afrique. La position internationale du Sénégal s’est également traduite par un mandat de membre non permanent du conseil de sécurité des Nations Unies en 2015 et par l’élection du pays au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU en 2017.

Le chef de l’Etat s’est notamment illustré en assurant  :

  • La présidence de l’Organisation internationale de la francophonie (en 2016) ;

  • La présidence de l’Organisation de la Coopération islamique (de 2012 à 2013) ;

  • La présidence de la CEDEAO (de 2016 à 2017) ;

  • La présidence du Comité d'orientation des chefs d'Etat et de Gouvernement du NEPAD (depuis 2013) ;

  • La présidence de l'Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (depuis 2017)

Cette présence importante sur la scène diplomatique internationale a contribué au rayonnement du pays.

Le Sénégal s’est également illustré sur le plan militaire. Le pays est l’un des principaux participants aux opérations de maintien de la paix de l’ONU. Notre armée a notamment envoyé 500 hommes au Mali auprès de la coalition internationale pour lutter contre l’insurrection de groupes salafistes djihadistes et indépendantistes pro-Azawad.

Défense des intérêts africains

Le Président de la République a pris part aux rassemblements historiques qui ont marqué ces dernières années en plaidant pour un nouveau regard sur l'Afrique. Interlocuteur privilégié de la communauté internationale, le chef de l’Etat a notamment profité de la COP 21 pour inviter les pays du Nord à contribuer au financement de l’électrification de l’Afrique. Le Président entend ainsi placer le continent africain au centre des discussions internationales, mettant en avant le fait qu’un nouveau regard doit être porté sur l’Afrique. A l’occasion du Africa CEO Forum tenu à Genève en mars 2017, le chef de l’Etat a déclaré que “Dans un monde où nous avons besoin des uns et des autres, l’Afrique doit trouver, toute sa place, comme un continent majeur, qui aspire au progrès et à la prospérité”.

Porte d’entrée et ouverture sur le monde

Aujourd’hui, le Sénégal s’illustre par l’inauguration d’un nouvel aéroport international. Avec une capacité d'accueil de 3 millions de passagers, cette infrastructure aéroportuaire place le Sénégal comme un hub majeur en Afrique de l'Ouest. L'AIBD représente un avantage indéniable pour le rayonnement du Sénégal à l'international, dont bénéficieront les populations locales. Le Président de la République Macky Sall l’a annoncé, l’année 2018 sera également l’année de l’intégration Africaine. A chaque sommet de la CEDEAO, le Chef de l’Etat ne cesse de réaffirmer la priorité de construire une Afrique forte et unie. Parallèlement à cela, le Président continue d’ouvrir le pays aux investisseurs étrangers (que le Sénégal continue d’attirer toujours plus nombreux). Il s’agit de diversifier les coopérations économiques dans les secteurs stratégiques comme le pétrole et le gaz et de diversifier les partenariats. En novembre 2017, le Sénégal a notamment participé au Forum Chine-Sénégal durant lequel Mamadou Ndiaye, ambassadeur en Chine a rencontré de nombreux investisseurs chinois. Les relations entre le Sénégal et la Chine ne cessent de se développer. La part du commerce entre les deux pays est en constante progression ce qui présage des investissements toujours plus importants au Sénégal. Plus généralement, le Président de la République mène une politique de main tendue vers l’Asie. En décembre 2017, il s’est d’ailleurs rendu au Japon sur invitation du Premier ministre Shinzō Abe pour renforcer les relations diplomatiques qui unissent les deux pays.

Le Sénégal parviendra à l’émergence en fédérant les états d’Afrique de l’Ouest et en s’ouvrant aux grandes puissances économiques mondiales.

Les économies mondiales sont interdépendantes. Ce serait une erreur de se recroqueviller sur soi-même” avait déclaré le Président Macky Sall en début d’année 2017 lors du World Government Summit. C’est en développant et intensifiant des relations de coopération fortes que le Sénégal pourra s’illustrer dans les grands projets du Plan Sénégal Émergent (PSE).

Macky Sall
Président de la République
du Sénégal
Le Président X

Le PSE

Un nouveau modèle
de développement
En savoir plus

Médiathèque

Photos Videos X

Restez connecté(e)
avec la Présidence