Discours du Président de la République à l’occasion de la cérémonie officielle de baptême du nouveau patrouilleur de haute mer le « FOULADOU »

Le 29 mars 2018

Mesdames, Messieurs les Ministres ;

Monsieur le Général de corps d’armée, Chef d’Etat-major général des Armées ;

Monsieur le Général de Division aérienne, Chef de l’Etat-major Particulier de Monsieur le Président de la République ;

Monsieur le Général de division, Inspecteur Général des Forces Armées ;

Monsieur le Contre-amiral, chef d’Etat-Major de l’Armée de Mer ;

Messieurs les Officiers généraux ;

Madame la Directrice générale de l’ANAM ;

Monsieur le Directeur général de l’OCEA ;

Honorables invités ;

C’est avec une grande fierté que je reviens ici, à la base navale « Amiral Faye GASSAMA », à l’occasion de la cérémonie officielle de baptême du nouveau patrouilleur de haute mer le « FOULADOU ».

Ces moments privilégiés nous rappellent toujours le devoir ardent de reconnaissance, pour le service et les sacrifices rendus à la nation.

Je voudrais, donc, m’incliner devant la mémoire des militaires disparus, toutes armes et services confondus.

Je voudrais, également, remercier les populations de Dakar et de Gorée pour cet accueil enthousiaste.

Cette mobilisation exceptionnelle confirme votre attachement à notre vaillante Armée nationale, socle de notre quête d’un avenir meilleur.

Mesdames, Messieurs

Ma présence ici revêt une double signification.

Elle sacrifie à une forte tradition militaire, propre au milieu maritime et concrétise ma volonté de moderniser notre outil défense, en particulier la Marine nationale.

En effet, le baptême d’un navire de guerre consiste à lui donner un nom, reflet d’une identité ancrée dans le passé glorieux d’une Nation, et expression vivante de sa souveraineté.

Cet acte solennel vise à créer un lien affectif avec le concitoyen et à cultiver chez l’équipage, du navire, les valeurs de patriotisme, d’engagement et de sacrifice suprême.

En portant le choix sur le royaume du FOULADOU, pour baptiser ce nouveau patrouilleur, a l’image de ce qui a été fait avec la CASAMANCE, le SINE SALOUM, le NIAMBOUR et le FOUTA, l’Etat magnifie les valeurs de refus jadis incarnées par nos terroirs ainsi que l’honneur et l’ouverture qui fondent son existence.

Terre de Haute-Casamance, le royaume du FOULADOU régnât, durant la seconde moitié du 19ème siècle, dans un territoire qui épouse les limites actuelles de de la Région administrative de Kolda et une partie de la Région de Sédhiou.

Terroir des hauts faits d’armes d’Alpha Molo Baldé et de son successeur Moussa Molo Baldé, le FOULADOU a fait retentir les rythmes chantant l’honneur, le courage et la résistance à l’oppression.

Ces cadences résonnent aujourd’hui encore dans le cœur de nos vaillants JAMBARS, engagés partout à travers le monde.

C’est, donc, le lieu d’inviter tous nos concitoyens, en particulier toutes les populations du Fouladou, du Pakao et du Gabou, à s’approprier pleinement ce patrouilleur qui sera leur ambassadeur, à travers mers et océans, pour défendre les intérêts et l’honneur du Sénégal.

Mesdames et Messieurs

Avec la prééminence des enjeux maritimes à l’échelle mondiale et la découverte d’importantes ressources naturelles dans notre pays, la gestion de notre espace maritime constitue un enjeu capital pour notre Nation.

C’est pourquoi, j’ai pris l’option stratégique de doter la Marine de moyens nécessaires à la prise en charge efficace des défis économiques et sécuritaires liés à la gestion de notre espace maritime. 

Après l’acquisition des patrouilleurs FERLO et KEDOUGOU, en 2013 et 2014, le FOULADOU vient renforcer notre potentiel naval dans l’exécution des missions de l’Etat en mer et de Défense des eaux sous-juridiction sénégalaise.

Il me plait de souligner que c’est dans un souci d’optimisation des ressources publiques dédiées à la sécurité maritime, que l’acquisition de ce patrouilleur a été financée par l’Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM).

Je félicite Madame la Directrice générale de l’ANAM et lui témoigne de ma satisfaction pour la pertinence de ce choix hautement patriotique. 

Je saisis cette occasion, pour saluer son Excellence l’Ambassadeur de France et le Directeur général d’OCEA, ici présents, pour l’accompagnement et la disponibilité dans l’acquisition ce navire polyvalent, équipé de moyens techniques et opérationnels modernes.

Mon Général, Amiral,

Je voudrais saisir cette occasion pour réitérer mon ambition de renforcer l’Action de l’Etat en mer afin de garantir exploitation optimale de notre potentiel halieutique et nos ressources offshore. C’est le sens de la mise en œuvre d’un plan global d’équipement qui permettra, à terme, de renforcer la place de la Marine dans notre dispositif opérationnel en matière de sécurité et de sureté maritimes.

Principale plateforme porteuse, la Marine nationale devra fédérer, ainsi, l’action des administrations compétentes sur l’ensemble du spectre opérationnel des missions en mer, pour une meilleure efficience de l’Action publique.

Mesdames, Messieurs

Répondant au caractère transnational des menaces maritimes, le patrouilleur FOULADOU sera également déployé, au-delà de nos eaux, pour travailler avec nos partenaires africains et occidentaux.

C’est déjà le cas avec la mise en œuvre de l’architecture opérationnelle de sécurité maritime des Etats du Golfe de Guinée et de la stratégie maritime intégrée de la CEDEAO.

C’est donc le lieu de magnifier le courage, le professionnalisme et le patriotisme des marins dont le rôle capital dans la surveillance de nos côtes et la défense de nos intérêts stratégiques est souvent ignoré du grand public.

Au demeurant, j’exhorte le Chef d’Etat-Major de l’Armée de Mer et l’ensemble des personnels à s’investir pleinement pour assurer un entretien rigoureux et le maintien en condition opérationnelle de ce joyau.

De plus, je vous invite tous à anticiper sur les défis de formation et de capacitation opérationnelle qui vont, sans nul doute, accompagner la montée en puissance des Armées en général et de la Marine nationale en particulier.

Mon Général,

Soyez assurés de mon soutien constant et de mon engagement à poursuivre mon action de modernisation notre Armée, levier essentiel dans l’instauration de la paix et de la stabilité de Notre Nation, gage de développement durable.

Je souhaite bon vent et bonne mer au FOULADOU !

Je vous remercie de votre aimable attention

Macky Sall
Président de la République
du Sénégal
Le Président X

Le PSE

Un nouveau modèle
de développement
En savoir plus

Médiathèque

Photos Videos X

Restez connecté(e)
avec la Présidence