Allocution du Président de la République au sommet de l’OMVG

Le 29 janvier 2016

Monsieur le Président de la République de Guinée Bissau, Président en exercice de l’OMVG,

Chers Collègues,

Mesdames, Messieurs les Ministres,

Mesdames, Messieurs,

Plus d’une décennie après notre dernier Sommet tenu en décembre 2005, nous voici enfin réunis pour délibérer sur les affaires de notre Organisation commune.

Ce Sommet qui met fin à cette longue léthargie est salutaire. Il renseigne à suffisance sur l’impérieuse nécessité d’engager des mesures hardies pour revitaliser l’OMVG.

Les ressources en eau sont devenues rares. Ailleurs, dans beaucoup de cas, elles sont source de tensions et de conflits. Pour nous, le potentiel hydraulique est plutôt un point de mire pour une coopération solidaire pour le développement.

Avec un bassin de 289 000 km², le fleuve Gambie est une chance et une source de prospérité pour nos peuples.

C’est dire que face aux besoins énormes de nos pays dans les domaines de l’agriculture et de l’énergie, nous devons sans tarder transformer ce potentiel en opportunités.
Il me parait important à cet égard, de revitaliser l’Organisation par :
• l’amélioration du fonctionnement de ses structures de gouvernance ;
• le revitalisation de ses organes ;
• et la création d’une Agence de gestion des ouvrages communs du programme énergie, qui sera en même temps chargée de mettre en œuvre l’étude de restructuration de l’Organisation déjà réalisée.

Ces mesures nous aideront à accélérer l’exécution du programme énergie et à consolider davantage la confiance de nos partenaires.

C’est d’ailleurs le sens des recommandations de la 41e session ordinaire du Conseil des ministres, tenue à Dakar en février 2015.

S’agissant justement du programme énergie, je voudrais rappeler que la Banque Européenne d’Investissement, la République de Guinée et le Sénégal ont signé, en novembre dernier, un important contrat de financement d’un montant de 85 millions d’euros, pour la réalisation du projet d’interconnexion électrique de nos deux pays.

C’est un pas de plus vers la construction du réseau d’interconnexion de 1 677 km, en 225 kv, entre nos quatre pays.

Nous devons poursuivre nos efforts dans ce sens pour le parachèvement rapide du programme énergie, y compris le projet de barrage hydroélectrique de Sambagalou.

Je félicite chaleureusement notre frère, le Président Alpha Condé, pour la réalisation du barrage de Kaléta.

Avec Kaléta, la construction de Sambagalou et du réseau d’interconnexion, c’est une puissance totale de 368 MW qui sera ainsi disponible pour nos pays.

S’y ajoute la création d’une infrastructure structurante de l’industrie et du marché de l’électricité dans notre espace communautaire, grâce à l’intégration de nos réseaux nationaux au Système d’Echanges d’Energie Electrique de l’Afrique de l’Ouest (EEEOA/WAPP).

Je tiens, enfin, à remercier l’ensemble de nos partenaires qui nous accompagnent dans la mise en œuvre de ce programme stratégique pour nos pays.
Je vous remercie de votre aimable attention.
Macky Sall
Président de la République
du Sénégal
Le Président X

Le PSE

Un nouveau modèle
de développement
En savoir plus

Médiathèque

Photos Videos X

Restez connecté(e)
avec la Présidence