Activités présidentielles

Le président Macky Sall présente à la Côte d’Ivoire les condoléances du Sénégal et de la CEDEAO

Dakar, 20 mars - Le président de la République, Macky Sall, a présenté les condoléances du Sénégal et des autres pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest  (CEDEAO) à Alassane Dramane Ouattara, à son gouvernement et au peuple ivoirien, samedi, à Abidjan, la capitale de la Côte d’Ivoire.

« Nous sommes venus présenter nos condoléances au président Alassane Ouattara, à son gouvernement et au peuple ivoirien. Un peuple ami et frère du Sénégal », a dit M. Sall à la presse, à Grand-Bassam, une ville située près d’Abidjan, où une attaque terroriste a coûté la vie à 19 personnes, le 13 mars.

Le président Sall, qui assure actuellement la présidence tournante de la CEDEAO, est arrivé dans la capitale ivoirienne quelques minutes avant 12h00 GMT. Il s’est rendu à Grand-Bassam, avant d’aller à la rencontre de son homologue, à Cocody, un quartier d’Abidjan.

M. Ouattara a fait part de l’émotion qui l’animait en recevant les condoléances du Sénégal et de la CEDEAO au nom de son homologue sénégalais.

« Ce sont des moments difficiles, mais nous savons que tout ce qui concerne la Côte d’Ivoire vous concerne, vous personnellement, mais aussi le peuple sénégalais », a dit le président de la Côte d’Ivoire.

« C’est avec beaucoup d’émotion et de gratitude que je vous reçois aujourd’hui », a-t-il ajouté, en s’adressant à son hôte.

Les deux chefs d’Etat ont eu un tête-à-tête, lors duquel ils ont discuté de la question sécuritaire en Afrique de l’Ouest, selon le président sénégalais.

« Nous avons évoqué un certain nombre de questions liées à la sécurité sous-régionale. Nous allons prendre des mesures additionnelles, en plus de celles que la Côte d’Ivoire est en train de mettre en œuvre », a-t-il affirmé devant la presse, en présence de M. Ouattara.

« En tant que président de la CEDEAO, je pense que nous devons voir quelles mesures d’action fortes prendre (…) dans le cadre de la coopération, au-delà des efforts de chaque pays », a-t-il suggéré.

Le président Sall a demandé « au peuple ivoirien de rester vigilant comme il l’a toujours été », face à cette « épreuve qui peut arriver à tous les pays, ce lâche attentat ». 

« Aujourd’hui, aucun pays n’est à l’abri d’une attaque terroriste qui, par essence, est une attaque surprise », a-t-il poursuivi, soulignant que « les pays qui ont plus de moyens, sur le plan sécuritaire, ne sont même pas épargnés ».

Le président Macky Sall a par ailleurs dénoncé ce « projet funeste, qui porte atteinte à la dignité humaine et à la manière dont les gens veulent vivre », en parlant du terrorisme en Afrique de l’Ouest.

Il estime qu’« il faut faire face à ce projet par tous les moyens, en prenant toutes les mesures de sécurité appropriées, dans le cadre de la coopération » en Afrique de l’Ouest.

Avant de rencontrer M. Ouattara, M.  Sall a déposé une gerbe de fleurs devant l’hôtel « L’Etoile du Sud » de Grand-Bassam, en guise d’hommage aux victimes, en présence du Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan.

Il a aussi signé le livre des condoléances ouvert dans cet hôtel, l’une des cibles de l’attaque terroriste du 13 mars revendiquée par Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI).

Le chef de l’Etat a évoqué le poids de l’économie ivoirienne en Afrique de l’Ouest. "La Côte d’Ivoire est le premier pays de la zone UEMOA, le deuxième pays de la CEDEAO. C’est un pays extrêmement important, auquel nous tenons tous », a-t-il affirmé.

Macky Sall
Président de la République
du Sénégal
Le Président X

Le PSE

Un nouveau modèle
de développement
En savoir plus

Médiathèque

Photos Videos X

Restez connecté(e)
avec la Présidence